samedi 20 décembre 2008

Lettre ouverte marocaine

Lettre ouverte de l’Association Démocratique des Femmes du Maroc

A Monsieur le Ministre de l’Intérieur

La cession des terres collectives
Violation des procédures du Ministère de l’intérieur par… le Ministère de l’intérieur !!

L’association démocratique des femmes du Maroc a été encore une fois, saisie par les femmes appartenant aux tribus des terres collectives, à propos des opérations de cession de ces terres qui se font actuellement en complète violation des dispositions de la circulaire no 51, en date de Mai 2004, du Ministère de l’intérieur réglementant les procédures de cession des terre collectives.

En effet, eu égard aux mobilisations récentes des femmes de ces tribus pour revendiquer leur reconnaissance en tant qu’ ayants droit, les autorités locales, en connivence avec les représentants des tribus, procèdent à l’indemnisation des hommes exclusivement dans le secret total et en omettant de publier les listes des bénéficiaires comme le stipule la circulaire du ministère de l’intérieur.
Ces pratiques, que nous pensions révolues, ont eu lieu récemment lors de la cession des terres de la tribu Saknia (province de Kenitra).

L’ADFM sollicite votre intervention en tant que Ministre de l’Intérieur, département de tutelle, pour vous demander de dépêcher une enquête urgente sur les agissements du conseil de tutelle et afin de faire respecter les procédures fixées par votre propre ministère
En attendant, les femmes soulalyte continueront leur combat contre une coutume que le « projet démocratique et moderniste » du Maroc continue non seulement à tolérer mais, surtout à consacrer à travers les lois et pratiques en vigueur.

L’Association Démocratique des Femmes du Maroc



Fanchon encourage ses visiteuses marocaines victimes ou témoins de ces violations, à s'informer, à prendre contact avec l'ADFM, sur son site.

-----

3 commentaires:

  1. (juste pour dire que ton lien vers royalcoupdeboule.com donne maintenant sur pas-grand-chose-d'intéressant, si tant est qu'il l'ait jamais fait).

    Signé: fils préféré, mais royalement indigne.

    RépondreSupprimer
  2. Se défouler à coup de boule de la dame blanche sur le crâne de notre désormais président, c'était encore possible il y a moins d'un mois.

    Hélas, le site vient de disparaître ; merci de l'avoir signalé jeune homme. On gardera le deuil de ce lien.... (record perso : 55 points, un jour de colère)

    RépondreSupprimer